Nouvelles générations et mémoires croisées (1990-2010)

Nouvelles frontières, nouveaux codes, nouveaux enjeux identitaires, c’est sur ces nouvelles bases que s’ouvre la période des années 1990-2000. Avec une exposition comme Parlez-moi d’Alger, le passé semble enfin rencontrer le présent et Marseille affiche la volonté de pacifier « ses » mémoires, vingt ans après la première exposition L’Orient des Provençaux. Il est difficile de saisir l’identité marseillaise tant ses nombreuses migrations la rendent multiple et insaisissable. « Ville-refuge, Marseille brasse depuis l’Antiquité, des peuples venus de tous les horizons… Aujourd’hui, cette diversité est la première richesse de la ville. Une alchimie fragile, mais unique en France ». Plus d’une centaine de nationalités se côtoient et se fréquentent dans les espaces urbains de la région Paca. Marseille est aussi un carrefour de tolérance exprimé par la mosaïque religieuse ; au cimetière du Prado, tous les cultes sont représentés : un carré vietnamien, un mausolée musulman… L’identité des Suds s’exprime aussi par la musique, reflet de la diversité.

Des événements comme la Fiesta des Suds ou des groupes comme IAM s’inscrivent dans une revendication territoriale, sociale et culturelle. Marseille aura attendu un siècle entier pour voir un enfant du pays devenir un héros national. C’est dans la cité Castellane que Zinedine Zidane a grandi, au sein d’une famille algérienne d’origine kabyle, avant de devenir un héros des temps modernes, ornant de toute sa stature un mur de la corniche. À Toulon, le président du club de rugby, Mourad Boudjellal, est parvenu à ramener le club toulonnais dans l’élite du rugby français. Les hommes ont su réconcilier la région et sa mémoire. Ici, la culture est façonnée par la Méditerranée, carrefour privilégié des peuples, des cultures et des religions. En 2013, Marseille, avec cent trente villes et villages de Provence, a été choisie pour être « capitale européenne de la culture » dont le Mucem est devenu l’emblème. Marseille et la Provence sont devenus un espace privilégié et pérenne consacré au dialogue des cultures de l’Europe et des Suds… Un destin qui traverse le siècle et que raconte cette exposition.

 


Photos
Design : www.graphipro.com | Développement : equity