Chronique

Chronique n°27 : 1951-1952, la crise tunisienne

Aujourd’hui, nous plongeons en plein cœur de la crise tunisienne, en 1950, après l’échec du gouvernement de Mustapha Kaak. Le nouveau résident général est le premier à avoir négocié les conditions d’une évolution de la Tunisie vers l’autonomie interne sous protectorat avec le soutien du ministre français des Affaires étrangères, Robert Schuman. Cette décision suscitera une série de contestations dans le pays.

Chronique n°26 : 1951-1952, investissements et grands travaux : le FIDES

Aujourd’hui, découvrez les actions menées par le FIDES (Fonds d’investissement pour le développement économique et social), l’organisme français qui était chargé d’encourager le développement économique et social des territoires d’Outre-mer de l’Union française.

Chronique n°25 : 1951, Cao Bang, le première défaite française en Indochine

Aujourd’hui, retour sur la première défaite française majeure en Indochine, un bouleversement majeur du conflit, qui provoqua un choc dans l’opinion publique française et au sein du corps expéditionnaire français. Une défaite, au cœur de la Guerre froide, qui symbolise aussi le rôle croissant des Chinois dans le conflit et qui va voir les États-Unis s’impliquer de plus en plus auprès des Français… avant de développer leur propre politique dans la région.

Chronique n°24 : 1951-1952, la reprise en main de l’AOF et de l’AEF

Aujourd’hui, nous revenons sur la politique coloniale française du début des années 1950. Alors que la reprise en main de l’Afrique subsaharienne constitue un enjeu majeur pour les autorités françaises (après la répression à Madagascar en 1947-1948 et le développement du conflit indochinois), la stratégie coloniale consiste alors pour le gouvernement français — sous la pression des Gaullistes qui dénoncent la perte de l’Empire et du PCF qui critique la politique française à l’encontre du RDA son allié politique en AOF — à imposer partout des alliés pour la France (et fidèles à celle-ci) et à réprimer toute contestation. Cette politique de la terre brûlée et répressive catalyse les mécontentements et met en danger la Pax Colonica initiée en 1950 par François Mitterrand, alors ministre de la France d’Outre-mer.

Chronique 23 : 1951, le procès des seize de Basse-Pointe à Bordeaux

Aujourd’hui, découvrez l’histoire (peu connue) des seize ouvriers de Basse-Pointe, un fait divers en 1948 qui met en lumière la situation conflictuelle et coloniale aux Antilles deux ans après la départementalisation en 1946. Cette affaire, fortement relayée par les syndicats et le PCF à l’époque, devient un véritable procès contre le colonialisme français, cent ans après l’abolition de l’esclavage dans l’Empire colonial français.

Chronique n°22 : 1950, la Chine entre dans le conflit Indochinois

Aujourd’hui, nous plongeons au cœur de la guerre d’Indochine. Alors que la France affronte le Viêt-Minh depuis 1945-1946, l’implication croissante de la République populaire de Chine à partir de 1950 dans le conflit marque un tournant majeur dans celui-ci, transformant cette guerre de reconquête coloniale en croisade anti-communiste au cœur des enjeux de la Guerre froide.

Chronique n°21 : 1950-1951, Tensions au Maroc

Aujourd’hui, nous vous proposons de revenir sur les tensions politiques entre le sultan du Maroc et le général Alphonse Juin au Maroc sous protectorat français entre 1950 et 1951, et qui ont débouché, le 9 avril 1951, sur le pacte de Tanger, moment charnière dans la crise marocaine qui s’intensifie et qui va se prolonger jusqu’aux indépendances de 1956.

Chronique n°20 : 1950, l’Affaire Henri-Martin et la guerre en Indochine

Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir l’histoire d’Henri Martin, un jeune soldat engagé dans la marine, militant du parti communiste opposé à la Guerre d’ Indochine. Arrêté par la police militaire, il se retrouve au cœur d’une affaire politico-militaire au début des années 1950.

Design : www.graphipro.com | Développement : equity