Chronique

Chronique n°67 : 1962, l’indépendance de l’Algérie

Aujourd’hui, nous revivons l’indépendance de l’Algérie le 3 juillet 1962 suite à la victoire écrasante du « oui » lors du référendum : si cette journée est marquée par des manifestations de liesse, de nombreux enlèvements et massacres ont lieu et notamment à Oran, entraînant pour la plupart la mort de personnes suspectées d’avoir « collaboré » avec la France ou de Français d’Algérie.

Chronique n°66 : 1962, les rapatriés arrivent en France

Aujourd’hui, nous découvrons les parcours des rapatriés venant d’Afrique du Nord, et surtout ceux d’Algérie qui représentent le plus grand nombre de personnes déplacés vers la métropole. Ces rapatriements sont faits dans la précipitation à partir du printemps 1962 et surtout l’été 1962, ce qui entraîne une confusion importante à l’arrivée de ces populations en France.

Chronique n°65 : 1962, les accords d’Évian

Aujourd’hui, il est question des accords d’Évian qui vont mettre fin à la guerre d’Algérie en mars 1962 et conduire à l’indépendance du pays, qui est proclamée moins de quatre mois plus tard, le 3 juillet 1962.

Chronique n°64 : 1961-1962, d’octobre à Charonne… au coeur de Paris

Aujourd’hui, nous retraçons les évènements marquants de la guerre d’Algérie dans l’Hexagone, entre les mois d’octobre 1961 et de février 1962, avec la répression des deux manifestations (le 17 octobre et Charonne) organisées pour s’opposer aux violences de la guerre d’Algérie.

Chronique n°63 : 1961, le « putsch des généraux »

Aujourd’hui, nous portons notre regard sur le putsch du 22 avril 1961, organisé par quatre généraux et deux cents officiers en Algérie, pour s’opposer aux négociations entre le général de Gaulle et le Front de libération nationale (FLN) qui visaient à trouver un accord pour arrêter la guerre d’Algérie.

Chronique n°62 : 1961-1962, OAS : Garder l’Algérie française !

Aujourd’hui, nous nous intéressons à l’Organisation armée secrète (OAS), qui, pendant plusieurs mois, organise des centaines d’attentats et de meurtres (en Algérie et dans l’hexagone) pour contrer, par la terreur, le référendum engageant l’autodétermination de l’Algérie. En 1961-1962, l’Algérie connaît terreur contre terreur et fait plonger le pays dans une violence sans précédent.

Chronique n°61 : 1960-1963, dans les « confettis », le temps des révoltes

Aujourd’hui, nous nous penchons sur les « vieilles colonies » (terme usité à l’époque), qui, contrairement aux territoires et protectorats en Afrique, n’obtiennent pas leur indépendance dans les années 1960. Cependant, tout au long de ces années, des volontés et mouvements indépendantistes se développent, qui sont systématiquement réprimés par le gouvernement français, même si la situation politique est différente en fonction des territoires et des opinions publiques.

Chronique n°60 : 1960, les dernières indépendances en Afrique subsaharienne

Aujourd’hui, nous découvrons le parcours des dernières indépendances en Afrique et la disparition de l’Afrique coloniale française. A partir du 26 juin 1960 jusqu’à la fin de l’année, les cérémonies d’indépendance s’enchaînent, en présence d’André Malraux qui représente le général de Gaulle. Seuls La Réunion, les Comores et Djibouti font exception et demeurent en Afrique après 1960 au sein de l’espace ultramarin français.

Design : www.graphipro.com | Développement : equity