Expositions

Les Coupes du monde et les Bleu(e)s (1930-2018)

« Je veux incarner la France, représenter la France et tout donner pour la France. Le pays, il y a rien de plus fort. Je représente tous les Français … »

Kylian Mbappé, 2018

« Piantoni, Vincent, Kopa et Fontaine constituent le quatuor d'attaque titulaire indiscutable [en 1958]. »

Alexandre Borde, Le Point, 2014

La Coupe du monde 1958 en Suède marque l’entrée de l’équipe de France sur le podium et la reconnaissance internationale de joueurs français issus de l’immigration. Grâce la virtuosité de ses attaquants, que sont les Polonais d’origine Maryan Wisniewski et Raymond Kopa – sacré meilleur joueur de la compétition –, l’Italien d’origine Roger Piantoni, et le pied-noir Just Fontaine qui, avec treize buts, est sacré meilleur buteur de la Coupe du monde, la France arrive troisième. Si les précédents résultats de la sélection nationale en Coupe du monde sont plutôt faibles, certains joueurs marquent néanmoins l’histoire. Ernest Libérati, pied-noir, est ainsi le premier passeur décisif de l’histoire de la Coupe du monde en 1930 et Raoul Diagne le premier joueur d’origine africaine à être sélectionné pour une Coupe du monde en 1938. Il faudra attendre les années 1980 pour que la sélection nationale retrouve des résultats comparables : en 1982 et 1986, elle atteint de nouveau les demi-finales. L’Afrique et les Antilles attirant depuis les années 1970 l’œil des recruteurs, l’équipe de la génération Platini réunit des joueurs d’origine européenne et afro-antillaise tels que ceux de la « Garde noire », composée de Marius Trésor et Jean-Pierre Adams, mais aussi le Martiniquais Gérard Janvion ou Manuel Amoros, d’origine espagnole. En 1986, le célèbre « Carré magique », imaginé par Michel Hidalgo, réunit les talents de l’immigration italienne, espagnole et malienne avec Michel Platini, Alain Giresse, Jean Tigana et Luis Fernandez, et parvient à battre l’Italie en match officiel pour la première fois depuis soixante-six ans.

Après une période sans aucune qualification, la France triomphe en 1998 avec une équipe nationale qui devient le symbole d’une nation « Black-Blanc-Beur », et dont le métissage est une force reconnue par tous. En 2003, l’équipe de France féminine parvient à se qualifier pour la première fois au Mondial. S’ensuit une période oscillant entre déceptions et ferveurs pour le football masculin, dont la débâcle de l’Afrique du Sud en 2010 et l’arrivée en finale en 2006 contre l’Italie sont emblématiques, tandis que l’équipe féminine réussit sa meilleure performance en arrivant à la quatrième place au Mondial 2011. Soixante ans après le parcours exceptionnel de 1958 et vingt ans après la victoire de 1998, les performances remarquables jusqu’à la finale de la Coupe du monde 2018 de joueurs comme Antoine Griezmann, Paul Pogba, Blaise Matuidi, Samuel Umtiti ou encore Nabil Fekir et Kylian Mbappé annoncent une nouvelle génération prestigieuse et offrent au maillot bleu une seconde étoile.

 

1930 Première Coupe du monde de football en Uruguay avec Alexandre Villaplane et Ernest Libérati (la France sort au 1er tour)
1934 Coupe du monde en Italie avec Joseph Alcazar (la France sort en huitième de finale)
1938 Coupe du monde en France avec Raoul Diagne, Auguste Jordan et Laurent Di Lorto (la France sort en quart de finale)
1954 Coupe du monde en Suisse avec Xercès Louis, Abdelaziz Ben Tifour et Lazare Gianessi (la France sort au 1er tour)
1958 Coupe du monde en Suède avec Raymond Kopa, Just Fontaine et Roger Piantoni (la France arrive à la 3e place)
1966 Coupe du monde en Angleterre avec Robert Budzynski, Jean Djorkaeff et Hector de Bourgoing (la France sort au 1er tour)
1978 Coupe du monde en Argentine avec Gérard Janvion, Christian Lopez et Michel Platini (la France sort au 1er tour)
1982 Coupe du monde en Espagne avec Marius Trésor, Manuel Amoros et Michel Platini (la France est demi-finaliste)
1986 Coupe du monde au Mexique avec William Ayache, Jean Tigana, Luis Fernandez, Manuel Amoros et Michel Platini (la France arrive à la 3e place)
1998 Coupe du monde en France avec Zinédine Zidane, Christian Karembeu et Lilian Thuram (victoire des Bleus)
2002 Coupe du monde en Asie avec Marcel Desailly, Patrick Vieira et Youri Djorkaeff (la France sort au 1er tour)
2003 Première qualification de la France en Coupe du Monde avec Laura Georges et Hoda Lattaf (la France sort au 1er tour)
2006 Coupe du monde en Allemagne avec Zinédine Zidane, Thierry Henry et Florent Malouda (la France est finaliste)
2010 Coupe du monde en Afrique du Sud avec William Gallas, Nicolas Anelka et Bacary Sagna (la France sort au 1er tour)
2011 Coupe du monde en Allemagne avec Wendie Renard et Louisa Necib (la France est 4e)
2014 Coupe du monde au Brésil avec Blaise Matuidi, Karim Benzema et Antoine Griezmann (la France sort en quart de finale)
2015 Coupe du monde au Canada avec Sarah Bouhaddi, Élodie Thomis et Marie-Laure Delie (la France sort en quart de finale)
2018 Coupe du monde en Russie avec Nabil Fekir, Antoine Griezmann et Kylian Mbappé (victoire des Bleus)

 


Design : www.graphipro.com | Développement : equity