Bibliographie

Guérin Jean-Yves, Jaoui Laurent, Noirs en bleu : le football est-il raciste ?, Éditions La Belle colère, 2008.

Le football est-il raciste ? L'accumulation des affaires récentes dans les stades oblige à se poser la question. A croire que la réussite des Noirs en équipe de France n'a pas fait évoluer les mentalités. Difficile, pourtant, de faire mieux : Thuram, Henry, Anelka, Vieira, Gallas, Makelele... Aujourd'hui, les Noirs sont majoritaires chez les Bleus. En dehors des terrains, en revanche, ils peinent à trouver leur place : on ne compte que très peu d'entraîneurs, quasiment aucun président de club ou dirigeant, pas plus d'arbitres ou d'agents...

Gastaut Yvan, Mourlane Stéphane (dir.), Le football dans nos sociétés. Une culture populaire (1914-1998), Autrement, coll « Mémoires », n°120, 2006.

2006 : année de la coupe du Monde de Football. A cette occasion et pour initier une série d'ouvrages d'historiens dédiés aux « objets culturels », Autrement édite un ouvrage consacré à ce sport qui suscite des émotions et des passions, crée des identifications et établit le lien entre différentes cultures, langues et religions. Le football comme miroir des sociétés européennes au XXe siècle.

Gastaut Yvan, Le métissage pour le foot. L’intégration, mais jusqu’où ? Autrement, 2008.

Une étude historique : à travers l'histoire du succès de l'équipe de France de football, le livre propose d'analyser une séquence de l'histoire récente. Non seulement la victoire de 1998 a ravivé un sentiment patriotique, mais elle a permis d'aborder plus sereinement la question de l'intégration des populations issues de l'immigration. Mais la parenthèse s'est vite refermée : en 2001 avec les incidents du match France-Algérie et en 2002 avec la faillite collective lors de la Coupe du monde, le football a perdu ses vertus euphorisantes dans un contexte perturbé par le « séisme » du 21 avril 2002.

Dietschy Paul, Kémo-Keïmbou David-Claude, Le football et l’Afrique, EPA/FIFA, 2008

Les exploits des footballeurs africains comptent parmi les images les plus positives que le continent propose à l'heure de la mondialisation. Mais le football est aussi au partie-prenante de son histoire depuis les débuts de l'ère coloniale : loisir des blancs, puis instrument de « civilisation » utilisé par les colonisateurs, le ballon rond est aussi au cœur des luttes pour l'indépendance comme en témoigne l'exemple fameux de l'équipe du FLN pendant la guerre d'Algérie. Il reste aussi au centre des revendications d'un continent désormais libre mais qui aspire à se faire une place dans le concert des nations sportives.

Dietschy Paul, Gastaut Yvan, Mourlane Stéphane, Une histoire politique des coupes du monde, Paris, Vuibert, 2006.

Entre l'omniprésence de Mussolini pendant « la Coppa del Duce » (1934) et le baiser de Jacques Chirac sur le crâne de Fabien Barthez (1998), la deuxième compétition sportive du monde - en termes d'audience télévisée, après les Jeux Olympiques d'été - n'a jamais pu maintenir « la position de neutralité absolue et intransigeante » qu'aurait voulu respecter la FIFA lors de sa fondation en 1904. Confrontée aux puissances politiques et économiques, la FIFA est devenue une organisation non gouvernementale dont les objectifs dépassent l'horizon des stades.

Chovaux Olivier, 50 ans de football dans le Pas-de-Calais « Le temps de l’enracinement » (fin XIX e– 1940), Artois Presses Université, 2001.

Le département du Pas-de-Calais constitue pour le football association une véritable terre d’élection, depuis ses premières formes d’implantation observées dès la fin du XIXe siècle jusqu’à l’achèvement de son processus d’enracinement, à la veille de la seconde guerre mondiale. Objet scientifique légitime, le football peut ainsi éclairer l’histoire des pratiques socioculturelles au XXe, à partir d’une étude régionale qui aura démontré la pertinence de l’expression terre de football pour le département du Pas-de-Calais.

Chaumier Denis, Les Bleus. Tous les joueurs de l’équipe de France de 1904 à nos jours, Éditions Larousse, 2004.

Le 1er mai 1904, le premier onze tricolore entre sur le terrain du Racing Club de Bruxelles, dans le quartier de Uccle, pour affronter la Belgique. Une poignée de supporters ont fait le déplacement, moyennant 35 francs, comprenant le voyage en train et le dîner. Ce livre décrit la carrière de chacun de ces 798 joueurs depuis ce match initial. Certains illustres, comme Chayriguès, Kopa, Platini ou Zidane, d'autres n'ayant connu qu'une seule sélection, parfois pour quelques minutes seulement...

Boli Claude, Clastres Patrick, Lassus Marianne, Le sport en France à l’épreuve du racisme, Éditions Nouveau Monde, 2015.

Cet ouvrage offre un panorama inédit des expressions du racisme, de la xénophobie et de l'antisémitisme dans le sport français du XIXe siècle à nos jours. Contre les clichés aveuglément pro-sports ou férocement anti-sports, historiens et sociologues démontrent la nature ambivalente de ce loisir et spectacle de masse.

Design : www.graphipro.com | Développement : equity