Filmographie

Steketee Lionel, Case départ, Mars Distribution.

Régis et Joël sont deux demi-frères qui se retrouvent aux Antilles au chevet de leur père mourant. Pour seul héritage, ils reçoivent un acte d’affranchissement. Les deux demi-frères déchirent le papier. Leur tante, pour leur faire regretter leur acte, les envoie faire un voyage dans un monde inconnu : en 1780, époque où l’esclavage n’était pas encore aboli. Pour rentrer, ils doivent réunir les ancêtres. Une manière originale de parler aujourd’hui de la mémoire de l’esclavage.

2011

Zerbib Christian, Nos ancêtres les gauloises, Les films d’ici production.

Le rôle des mères de l’immigration dans l’épanouissement de la France multiraciale, c’est ce que montre Nos ancêtres les gauloises. Ces héroïnes anonymes se racontent, disent leur place dans la société, leur responsabilité dans l’intégration de leurs enfants nés en France. Le film suit pas à pas les développements du projet artistique qu’il a provoqué : un spectacle de théâtre, Le monde de nos mères fondé sur le réel, écrit à partir des rencontres avec les mères et de leurs témoignages.

2011

Ad Yasmina, Ici on noie les Algériens, Shellac Distribution.

A l’appel du Front de libération nationale (FLN), des milliers d’Algériens venus de Paris et de toute la région parisienne défilent le 17 octobre 1961 contre le couvre-feu qui leur est imposé. Cette manifestation pacifique sera très sévèrement réprimée par les forces de l’ordre sur ordre du préfet de police Maurice Papon. Cinquante ans après, la cinéaste met en lumière une vérité encore taboue. Mêlant témoignages et archives inédites, histoire et mémoire, passé et présent, le film retrace les différentes étapes de ces événements.

2011

Chala Samia, Mouss et Hakim, Origines contrôlées, Alif Productions.

Qui aurait pu imaginer que de la Vendée à l’Alsace, la France des villes et des campagnes allait guincher sur de vieux airs algériens, des années quarante à soixante-dix, repris par deux chanteurs du groupe Zebda ? Ce film raconte cette rencontre exceptionnelle entre Mouss et Hakim, et leur public. En mettant au cœur la belle figure de Si Mohand Salah, le père de Mouss et Hakim, Origines contrôlées s’interroge aussi sur la transmission et sur le passage de témoin entre générations. Mouss et Hakim ont réussi là où beaucoup de politiques et d’intellectuels ont échoué : ils arrivent à faire connaître et aimer la culture immigrée des parents, en arabe, en kabyle et en français.

2011

Yameogo Eleonore, Paris mon paradis, Overlap film.

Les mythes sont porteurs de voyages et de migrations. Les Africains viennent encore souvent chercher le « salut » et la fortune en Europe, la tête remplie d’images idylliques de l’eldorado. Mais le « jugement dernier », c’est toujours là-bas, en Afrique, qu’il est donné : il faut réussir et le montrer. La honte guette ceux qui rentreraient les mains vides, sans valider ce mythe, cette image rêvée de Paris. Pourtant, la réalité est sans pitié. La vie des immigrés africains à Paris ressemble parfois à un combat démesuré et le rêve peut tourner à l’enfer. Il faut alors mentir, se mentir aussi parfois.

2010

Miské Karim, Joseph Mohamed, Musulmans de France, France Télévisions, Compagnie des Phares & Balises, Ina.

Etre musulman dans la France d’aujourd’hui, c’est hériter d’une histoire tumultueuse, écrite au fil du temps par des Maghrébins et des Africains venus ici pour combattre ou travailler. Grâce à de nombreux témoignages et images d’archives, cette trilogie documentaire apporte un éclairage sur un siècle de présence musulmane, de l’arrivée de Kabyles dans les mines du Nord en 1904 jusqu’en 2007. Au début de cette émission spéciale et entre chaque volet de la série, Carole Gaessler recevra un invité en plateau. Episode 1 : Indigènes : 1904-1945, Episode 2 : Immigrés : 1945-1981, Episode 3 : Français : 1981-2009.

2009

Chiuzzi Patrick, Migration : Les sentiers de la mondialisation, Lyon Chromatiques.

La question des migrations en France est souvent réduite au débat politique houleux sur les questions sécuritaires et d’intégration. Cette enquête se donne pour objectif d’aborder le sujet de façon plus large, à l’échelle de la planète. Il s’agit de comprendre comment les flux migratoires sont corrélés à la mondialisation et de tordre, au passage, le cou à quelques idées reçues.

2009

Blanchard Pascal, Aït-Habbouche Morad, sur une idée originale de Christophe Maumus, Des Noirs en couleur, Canal +.

À travers ce film, on découvre l’incroyable épopée de tous ces enfants noirs qui ont rêvé d’être Bleus…Marc Lavoine a prêté sa voix à ce film de 75 minutes. Images d’archives inédites, interviews exclusives de joueurs internationaux de toutes les générations (Marius Trésor, Basile Boli, Lilian Thuram, Thierry Henry, Patrick Vieira…), de sélectionneurs (Michel Hidalgo et Raymond Domenech) et de personnalités comme Aimé Césaire, matchs références, moments essentiels de l’histoire coloniale ou de l’immigration, instants de victoires ou de défaites, émotions et anecdotes, tout cela constitue un récit exceptionnel qui traverse le siècle raconté par les acteurs, les joueurs eux-mêmes.

2008
Design : www.graphipro.com | Développement : equity