Bibliographie

Chatelier Armelle, Plein Sud (3), Études et recherches de l’Achac, Karthala, avec le concours du Centre National des Lettres, 1994.

Le colloque Images et colonies fût un moment fort de la vie de l’Achac. Plein Sud sera donc consacré à celui-ci. Comme toujours dans ce genre d’événements, les débats ne sont pas limités à l’estrade des intervenants et, bien souvent, le colloque a provoqué, interrogé voire gêné. Nous espérons que vous ferez part de vos critiques, afin que cette rubrique devienne un lieu de discussion sur l’image coloniale.

Déclaration des 24, « Démons français », Le Monde, 2005

Les discriminations n’excusent pas tout. Lutter contre les séquelles du colonialisme n’autorise pas les discours antisémites. La France connaît aujourd’hui, à travers la formation de groupes s’affirmant les « descendants » et les « héritiers » d’épisodes historiques douloureux –  l’esclavage et la colonisation –  une situation en grande partie nouvelle. Ces groupes cherchent à revenir sur une généalogie historique souvent occultée et, ainsi, à redonner une signification à leurs origines, un enracinement à leur histoire et, sans doute, un sens à leur présence au sein de la nation française.

Lienwww.lemonde.fr

« Identité nationale et passé colonial. Pour un véritable débat », Rue89, 2010.

En réponse au débat sur « l‘identité nationale » lancé par le ministre de l‘immigration, de l‘intégration, de l‘identité nationale et du développement solidaire, Eric Besson, — et en résonance aux appels de Médiapart et de SOS Racisme/Libération — un collectif de personnalités du monde scientifique et culturel s‘est constitué afin de réfléchir aux conditions d‘un autre débat, possible et nécessaire.

PDFAppel pour un veritable debat

Lemaire Sandrine, « Une loi qui vient de loin », Le Monde Diplomatique, février 2005.

Les polémiques sur la loi du 23 février 2005 et sur son article 4 ont occulté le lent mûrissement de ce texte, sa préparation minutieuse par des groupes organisés ainsi que la mention, au cours de sa gestation, du projet de mémorial qui devrait ouvrir ses portes à Marseille début 2007, reflétant également cette volonté d’imposer une lecture de l’histoire.

Lien:  www.monde-diplomatique.fr

Postcolonial France: From the Colonial Fracture to Ethnic Apartheid (2005–2015)

Le volume spécial de la revue Occasion vient d’être publiée avec un article sur Charlie Hebdo écrit par Dominic Thomas, Nicolas Bancel et Pascal Blanchard. Ils reviennent sur cet événement tragique et apportent leur analyse sur les conséquences de cet attentat.

Pour découvrir l’article :

http://arcade.stanford.edu/occasion_issue/charlie-hebdo-attacks-and-their-aftermath

 

Pourquoi la France est-elle incapable d’avoir un musée de la colonisation ?

Le jeudi 5 avril 2018, Pascal Blanchard, historien, proposait à l’École du Louvre une conférence intitulée « Pourquoi la France est-elle incapable d’avoir un musée de la colonisation ? ». Au même moment, paraissait un hors-série de Valeurs Actuelles, titré « La vraie histoire des colonies ». Un numéro nostalgique sur le « temps béni des colonies » et attestant d’une nouvelle génération porteuse de ce discours sur la colonisation. Un courant de pensée qui, pendant des décennies, a été suffisamment influent pour que les présidents de la République successifs soient réticents à appréhender passé colonial avec la création d’un grand musée consacré à cette histoire. Pascal Blanchard revient sur l’histoire de me « musée impossible » dans son intervention du 5 avril 2018, retranscrite ici dans son intégralité.

Design : www.graphipro.com | Développement : equity