Cap sur l’Afrique du Sud

Pour la France, la qualification pour le Mondial en Afrique du Sud est un objectif majeur à plus d’un titre. Après 1998 (champion), 2002 (éliminés au 1er tour) et 2006 (vice-champion), les absences de 1990 et 1994 et les parcours mythiques de 1982 (demi-finaliste) et 1986 (troisième), l’impasse de 2010 serait vécue comme un drame sportif national. Mais il n’y a pas que cela. Avec plus de cinquante joueurs « africains » qui ont porté le maillot national et plus de mille qui ont joué dans le championnat (D1 et D2) depuis 1930, c’est un peu comme une histoire qui se prolonge pour ces Bleus. En 2000, ils avaient rencontré Mandela et tous avaient été marqués. Enfin, pour l’Hexagone candidat à l’organisation de l’Euro 2016 autour de la « France de la diversité », c’est une occasion unique de rendre hommage au combat contre l’apartheid. Lutte contre le racisme, symbole de la diversité française, hommage à l’histoire… autant de raisons pour mettre le cap sur 2010