Migrations méditerranéennes du Moyen Âge à nos jours

L’étude des migrations nécessite un croisement des regards entre diverses disciplines et entre spécialistes de différentes périodes. L’espace et le temps rythment les trajectoires et la vie des migrants. La connaissance du phénomène migratoire ne se développe pas seulement grâce à l’accès aux sources, mais aussi grâce au renouvellement des paradigmes et à l’enrichissement des approches méthodologiques qui s’accumulent avec le changement des angles et des échelles d’observation. Cet ouvrage collectif a été rédigé sous la direction de l'historien Riadh Ben Khalifa à la suite du colloque international « (in)hospitalité envers les migrants dans les sociétés méditerranéennes (XVIe-XXIe siècles) » organisé à Agadir en décembre 2019. Les auteur.e.s s’interrogent sur l’encadrement institutionnel de la migration méditerranéenne et les formes de sociabilité tissées avec les sociétés d’accueil et de départ. Ces problématiques font partie des thématiques abordées par Mohamed Charef, géographe et urbaniste marocain, directeur de l'Observatoire régional des migrations - Espaces & Sociétés, à l’initiative du colloque.

 

Les contributeur.ice.s à cet ouvrage collectif saisissent, d’une part, la problématique du rapport vertical entre les migrants et l’administration, d’autre part, les liens sociaux à travers l’étude des rapports horizontaux entre migrants et entre ces derniers et la société de départ et d’accueil. Ces problématiques, autant que les axes retenus, font partie des thématiques abordées par le professeur Mohamed Charef, géographe et urbaniste marocain, lequel a consacré sa carrière universitaire à l’étude et à l’enseignement de la question migratoire. Il est de ce fait un universitaire prolifique, promoteur et organisateur de nombreuses rencontres scientifiques et associatives à l’échelle locale (région de Souss-Massa), nationale et internationale. Il est reconnu en tant qu’expert en la matière et défenseur des droits des migrants par les instances onusiennes. Mohamed Charef est un homme qui milite pour proposer une alternative aux politiques actuelles, très restrictives et sécuritaires. Les participants rendent, à travers cette publication, un hommage à l’investissement scientifique et social de Mohamed Charef qui incarne à la fois l’universitaire engagé, le citoyen du monde, le défenseur des droits de l’Homme, et il est pour nous tout simplement l’ami. 

 

Six axes structurent le présent ouvrage. Le premier intitulé « Penser, conceptualiser et représenter l’Autre » illustre par excellence la complexité des rapports entre soi et l’Autre. Le deuxième axe de ces mélanges s’articule autour des « mécanismes d’accueil et du rejet de l’Autre ». Le troisième axe traite les « Migrations estudiantines ». Le quatrième axe aborde « la société civile et les immigrés ». L’articulation du genre et des migrations a également été développée. Enfin, la thématique de l’internement comme une forme d’encadrement de l’immigration a été étudiée. L’ouvrage contient aussi le rapport d’une table ronde qui a été organisée à Agadir, le 20 décembre 2019, autour de la thématique « Hospitalité : enjeux et contraintes ». 

 

Cette séance, qui a regroupé des universitaires et des acteurs de la société civile, a été axée sur la question de l’atteinte aux droits, à cause des politiques sécuritaires de l’UE et des pays du Maghreb. 

 

Cet ouvrage qui se compose d’une vingtaine de contributions — dont deux en arabe — avec une introduction et une présentation de Mohamed Charef adopte une démarche pluridisciplinaire et diachronique. C’est ce qui explique sa richesse et son apport pour la connaissance des liens sociaux et des rapports institutionnels en contexte migratoire.  

 

Riadh BEN KHALIFA (dir.), Migrations méditerranéennes du Moyen Âge à nos jours : institutions et liens sociaux. Mélanges offerts au Professeur Mohamed Charef Tunis, Nirvana, « collection Bibliothèque universitaire », 2020, 484 p.

 

En savoir plus : https://nirvanaedition.com/produit/migrations-mediterraneennes-du-moyen-age-a-nos-jours/